Van Elder & Associates
Avocats, Attorneys at law, Advocaten

Cabinet d'avocats, droit fiscal, patrimonial et succession, droit des affaires Lasne Waterloo

Notre cabinet d'avocats propose des services de haute qualité pour les entreprises et les personnes 


Notre expertise couvre 4 domaines en particulier: 

•    La fiscalité des biens, des revenus et des personnes
•    La gestion patrimoniale, les relations familiales et les successions
•    Les affaires, dans toutes leurs composantes juridiques en ce compris la transmission d’entreprise par rapport à laquelle nous sommes partenaire agréé par la Sowacess.
•    L’immobilier
 
Nous ne considérons cependant pas notre seul savoir comme gage de qualité pour les missions que vous nous confiez.  C’est en le combinant avec notre savoir-faire et notre savoir-être  que nous les réussissons, car votre situation et vos préoccupations sont au cœur de nos actions.  Nous défendons vos intérêts… dans votre intérêt !

Nous intervenons à tous les stades de la vie d‘une entreprise ou d’une personne.  Nous vous accompagnons et vous défendons depuis votre développement jusque dans les moments les plus difficiles, en vous fournissant conseil, soutien et idées nouvelles, et ce toujours dans le dialogue, le respect du droit et de vos aspirations.

Nos forces et nos valeurs s’expriment par l’exercice du droit au service du client, avec un taux de réussite dont nous sommes particulièrement fiers !
 

Nos dernières publications

La SCI, l’arrêt du Conseil d’état du 24 février 2020 et Benjamin Franklin1.

La société civile immobilière (ci-après SCI) est un outil de détention d’un immeuble français très prisé et conseillé abondamment dans l’hexagone.

Proche de la société simple, nouvelle société de droit de commun belge, le principal atout de cette structure réside dans sa flexibilité, sa facilité de gestion et de transmission.

Lorsque Brexit dur rime avec exit tax

Publié dans la Libre-éco - le mercredi 29 janvier 2020

La sonnerie des cloches de Big Ben souhaité par le député tory Mark François pourrait induire des conséquences insoupçonnées sur les relations fiscales belgo-britanniques.

« DLU-bis » - une régularisation partielle constitue un faux en écriture, vraiment ?

La loi-programme du 27 décembre 2005 qui a introduit le second système de régularisation fiscale qualifié de DLU-bis offrait aux contribuables repentis une liberté de choix.

La Clause d'accroissement :

"Qu'est-ce qui distingue les conjoints des cohabitants ou plein feu sur les mobiles déterminants et les motifs non-fiscaux" Rec.gen. enr. not 2018/9-10 - (N27.154).